Ornithologie

Apprendre à reconnaître les oiseaux par le chant, le comportement et leur plumage lors de sorties en famille ou en groupe :

  • Vos randonnées en forêt ne seront plus jamais les mêmes !

Contacter les espèces alpines qui manquent à votre liste :

  • Je peux vous mener vers les endroits les plus propices pour observer sans les déranger le oiseaux qui vous intéressent.

Organiser une sortie pédagogique sur la sélection naturelle, les niches écologiques, l'évolution, ... à travers le monde fascinant des oiseaux :

  • Complétez vos cours d'une sortie en pleine nature, avec du matériel pédagogique pour mettre en lumière vos apports théoriques.

Observer les oiseaux autour de Grenoble et photographier les espèces alpines à Chamrousse

Les trois parties du village de Chamrousse s'étendent entre 1600m et 1800m d'altitude. Le sommet des pistes est accessible en été et en hiver par la télécabine et atteint 2250m.

Tandis que le bas du village est entouré par une forêt mixte, les pelouses d'altitudes s'étirent entre les Pins Cembro (ou Arolles) et les landes à bruyère et myrtilles. Les sommets alentours sont accessibles à pied et présentent l'aspect rocheux caractéristique de la chaîne de Belledonne. La tourbière de l'Arselle et le Lac Achard sont des sites classés natura 2000 et Espaces Naturels Sensibles A proximité les falaises de la Romanche plongent de 1000m vers la vallée.

Cette diversité d'habitats permet la rencontre de nombreuses espèces sur de courtes distances.

Printemps

Les Venturons Montagnards (Carduelis citrinella) et les Merles à Plastron (Turdus torquatus) prennent possession des rues du village dès la mi-mars, les Rouge-Queues noirs (Phoenicurus ochruros) se rencontrent à toutes les altitudes, en fonction des saisons. Les Sizerins Flammés (Acanthis flammea) et Linottes mélodieuses (Linaria cannabina) arrivent au mois de mai. Les Tétras Lyre (Lyrurus tetrix) font entendre leurs chants jusque dans la station à partir de fin-mars. Nous rencontrons des Accenteurs mouchets (Prunella modularis), des Bruants jaunes (Emberiza citrinella), des Bergeronnettes grises (Motacilla Alba) ou des ruisseaux (motacilla cinerea), des Bouvreuils Pivoine (Pyrrhula pyrrhula). Les troglodytes mignons (Troglodytes troglodytes) et les rougegorges (Erithacus rubecula) font entendre leurs chants sonores. Les Pinsons des arbres (Fringilla coelebs) déferlent par centaines.

A la fin du printemps les Rousseroles verderolles (Acrocephalus palustris) entonnent leurs vocalises dans les jeunes arbres alors que les Pipits spioncelles (Anthus spinoletta) paradent sur l'alpage. Chouette Hulotte (Strix alucao) et Nyctale de tengmalm (Aegolius funereus) se font régulièrement entendre.

Parfois un couple de Huppes fasciée (Upupa epops) peut être aperçu.

Eté

Hirondelles et Martinets, Serins cini (Serinus serinus) dans le village, Alouettes des Champs (Alauda arvensis) et Traquets Motteux (Oenanthe oenanthe) sur les pelouses alpines, Grives musiciennes (Turdus philomelos) et draines (Turdus viscivorus) et Chardonnerets élégants (Carduelis carduelis) en lisières de forêt sont vus régulièrement. Parmi les rapaces il y a de bonnes chances de voir des Vautours Fauves (Gyps fulvus), des Aigles Royaux (Aquila chrysaetos), des Faucons Pélerins (Falco peregrinus) ou des Circaètes jean-le-blanc (Circaetus gallicus). Des Tichodromes Echelette aux abords des falaises tout comme les Accenteurs Alpins (Prunella collaris) et quelques Monticoles de roche (Monticola saxatilis). Peut-être que dans les années à venir nous aurons la chance d'apercevoir les Gypaêtes Barbus (Gypaetus barbatus) des Ecrins. Les différentes Mésanges sont faciles à observer dans les bois ainsi que les Roitelets Huppés (Regulus regulus) ou à Triple Bandeau (Regulus ignicapilla). Sizerins flammés (Acanthis flammea) et Venturons (Carduelis citrinella) montent vers les sommets mais restent facilement accessibles grâce à la télécabine.

Automne

Les Tétras (Lyrurus tetrix) recommencent à chanter aux détours des sentiers au début de septembre. Rassemblements de Mésanges diverses, Venturons, Hirondelles, Pinsons des Arbres, les Tarins des aulnes (Spinus spinus) se regroupent en bandes de plusieurs dizaines ... Des Vautours moines (Aegypius monacus) font parfois une apparition.

Hiver

Aux mangeoires des balcons viennent régulièrement Mésanges Noires (Periparus ater), Huppée (Lophophanes cristatus), Boréales (Poecile montanus), Charbonnières (Parus major), parfois Bleues (Cyanistes caeruleus). En forêt les Grimpereaux des bois (Certhia familiaris) se mêlent à elles. Pendant les périodes de mauvais temps, on peut aussi avoir la visite aux mangeoires d'Accenteurs Alpins (Prunella collaris) et de Niverolles Alpines (Montifringilla nivalis). Des Perdrix Grises (Perdix perdix) peuvent être aperçues sur les pelouses basses dans les mêmes conditions.

Les traces de Tétras Lyre (Lyrurus tetrix) sont nombreuses en forêt mais les dérangements leur sont extrêmement néfastes.

Toute l'Année

Parmi les résidents permanents, on peut compter sur les Grands Corbeaux (Corvus corax) pour disputer le ciel aux Chocards à Bec Jaune (Pyrrhocorax graculus). Les Pics Epeiche (Dendrocopos major), Pics Noirs (Dryocopus martius), les Becs-croisés des Sapins (Loxia curvirostra), se croisent souvent en forêt, les discrets Grimpereaux sont aussi de la partie. Les Casse-Noix Mouchetés (Nucifraga caryocatactes), sont omniprésents du fait de la Cembraie et comptent parmi les oiseaux les plus emblématiques du site.

Raretés

On suppose la présence régulière de Gélinotte des Bois (Tetrastes bonasia) ainsi que de Chouette Chevêchette (Glaucidium passerinum) mais elles sont difficiles à voir. On peut entendre régulièrement chanter la Nyctale de Tengmalm (Aegolius funereus). Le Lagopède Alpin (Lagopus muta) est présent en petit nombre.

Alentours

En contrebas de Chamrousse, la réserve naturelle du Lac Luitel et les forêts de résineux sont propices au Pic Noir (Dryocopus martius) ainsi qu'à d'autres espèces montagnardes. Certains ruisseaux à proximité hébergent des Cincles Plongeurs (Cinclus cinclus). Plus loin, les Hauts-Plateaux du Vercors peuvent également être sources de belles observations.